Le temps de l'Autoproclamation


Le 17 November 2019 à 11:46
Signaler cet article

Exode 32:1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s'assembla autour d'Aaron, et lui dit: Allons! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu'il est devenu.

Dieu est merveilleux. Il révèle toute chose de façon simple dans ses écritures afin que ceux qui croient en lui se maintiennent autant qu’ils peuvent dans ses voies.

Que se passe t-il ? Le PPF parti, l'élu attendu par les Célestes prenant son temps... quelque chose de prodigieux se passe... Chacun révèle le fond de son cœur . Celui qui n’a jamais supporté l’obéissance peut maintenant s’autoproclamer Pasteur. Qui lui dira quoi ? Puisqu’il a trouvé du désordre à ses dires, il peut aussi en mettre. Celui qui trouve que « Vénérable Suprême » n’est pas suffisant pour honorer ses prouesses en Christ, peut y ajouter « Cardinal Docteur Prophète ». À la semoule remplie d'eau, on y ajoute encore. De la levure dans la farine ? Un peu de levain en plus donnera un bon goût.
Notre Père qui est aux cieux comme le dit la prière, restes-y et laisse-nous faire ce qui nous semblera bon sur la terre.
On se fera un agneau qui marche devant nous, produit de nos mains et de nos intelligences. Au moins lui, il est palpable et nous demande pas d'obéir à quoi que ce soit. Ai-je un peu d’huile chez moi, tant que ce n'est pas de l’huile d’arachide … ce sera l’huile d’onction. Ai-je un tissu, ce sera ma toge, et une crosse avec la croix, elle fera l’affaire. On se parfume un peu, on prend un air sérieux, on envoie deux-trois zélés crier devant soi : Le Pasteur arrive. Le Révérend arrive.

Belle scène de théâtre. N’y croit que celui qui veut y croire. Comme le disait l’autre : les hommes sont formidables. Regardons seulement.
Contenu proposé par : Pierre Ndjom Pierre Ndjom

Leave a comment