La réflexion en vase clos : un piège à éviter pour les nouvelles congrégations religieuses



A propos de FrPierre

Fondateur de La Postérité de Daniel - Prédicateur - Auteur de cantiques et de traités spirituels - Preacher - Composer of hymns and spiritual books

Le 12 février 2018 à 9:02
Signaler cet article

Au risque de réinventer la roue, aucune nouvelle congrégation chrétienne ne peut faire fi des enseignements des églises catholiques, orthodoxes et protestantes. Cela ne signifie adopter tous leurs dogmes mais les analyser et surtout, comprendre que leur enseignement biblique n’est pas que dogmatique. La plupart des écrits de leurs pères fondateurs ne sont pas dogmatiques mais sont des interprétations de la bible.

Certains se disent, nous avons la bible et cela nous suffit. Nous pourrions leur demander, à leurs occupations quotidiennes, d’acheter des livres et d’aller passer des examens. Pour la plupart, ce serait des échecs cuisants. A la bible, il faut associer les écrits des prédécesseurs. Le Christianisme a plus de 2000 ans d’existence sans compter son origine judaïque. Se limiter aux écrits des contemporains (qui pour la plupart sont très soucieux de leur bien-être social) ou aux enseignements des personnes issues uniquement de sa congrégation est une grande erreur. Tant que l’on vit en vase clos, il est difficile de s’en apercevoir à cause de la pensée dominante.
Contenu proposé par : Pierre Ndjom

Laissez un commentaire