La vanité de la vie sur terre et la gloire de la mort en Christ



Pierre Ndjom

A propos de FrPierre

Fondateur de La Postérité de Daniel - Prédicateur - Auteur de cantiques et de traités spirituels - Preacher - Composer of hymns and spiritual books

Le 8 janvier 2018 à 1:25
Signaler cet article

Ce n'est pas une exaltation de la mort mais c'est la finalité d'une réflexion. Que vivons-nous et que faisons-nous de et dans cette vie? Manger, boire et paraître? Est-ce cela la condition de l'homme sur la terre? Qu'est-ce qui nous appartient? L'homme ou le bien? Le bien nous est pris par un plus puissant ou se perd à notre mort. Pour l'homme, il nous est ôté sans notre volonté. La vie a ses lois et Dieu est au-dessus de tout. Quand il lui semble bon, il appelle ses enfants. Non pas nos enfants mais ses enfants.

J'ai vu deux chrétiens dans un temple se demander qui était le plus grand d'entre eux. Tous deux avaient des vies misérables et pleines de péchés. Ils se glorifiaient devant le Tout-Puissant de ce qui fait leur opprobre; leur vaine gloire. Ils se détruisent pour une simple parole. Ils déchaînent leur fureur par manque de retenue à cause de leur susceptibilité; l'orgueil. Mais la vie n'est rien.

Dieu nous le montre tous les jours, la vie n'est rien. Mange si tu penses que c'est la vie. Livre ton corps et ton âme a ses passions les plus basses et même les plus infâmes. Rallie la majorité à tes mauvais desseins si tel est ton désir. Mais que récolteras-tu à la fin de tout cela?

La vie n'est rien et Dieu règne en maître. Si l'homme a encore un minimum de sens, qu'il s'humilie devant le Seigneur. Que le Seigneur prenne ce qu'il voudra prendre car l'homme lui appartient. Autant lui donner sa vie de bonne volonté et vivre à ses côtés qu'être sous ses pieds, éternellement. Sur la terre comme dans l'autre siècle, l'homme sera toujours soumis à son créateur.

Dieu notre Seigneur est bon. Que chacun sanctifie sa vie par son obéissance et l'offrande de sa personne à son Dieu. Le malheur est pour le juste comme pour le méchant, pour le cœur humilié comme pour l'orgueilleux et le vaniteux. Mais la finalité est la gloire pour celui qui détache son âme du tumulte des hommes et vis en Dieu. S'ils veulent toujours avoir raison, qu'ils aient toujours raison. Les anciens prophètes ont prophétisé sur eux. Ceux de ce temps ont aussi prophétisé sur eux. Mais ils aiment le monde. Ils aiment la gloire de ce monde et les bas honneurs. La parade du cochon mené à la boucherie. Que chacun fasse comme bon lui semble. Quel est le chrétien sage? C'est celui qui prépare sa mort !

Frère Pierre
la Postérité de Daniel
Contenu proposé par : Pierre Ndjom Pierre Ndjom

Laissez un commentaire