Non à la médiocrité ! Non à la pauvreté ! Non à la mendicité !


Le 3 décembre 2017 à 0:50, par Pierre Ndjom

Signaler cet article

Il y a un moment de la vie où il faut se fâcher contre soi-même et dire : soit je loue Dieu soit je ne loue pas. C’est quoi cette vie de médiocrité ? Tout est petit dans le rêve des chrétiens et tout est sublime dans ceux des païens.

Le païen regarde au besoin de son nombril et dit : je vois « grand » ! Je veux « grand ». Ma force saura posséder ce que je désire et mon nom sera grand sur la terre. Il se lève avant l’aurore et commence à construire son projet.
Quand on rencontre certains chrétiens, on se pose des questions. Ministère d’évangélisation ? Ils ne se voient que dans le quartier, et même… Construction de paroisse ? Ils se disent : que le Seigneur daigne nous donner ce qu’il voudra bien. Le « beau », le « grand », le « sublime », ce sera peut-être pour les enfants de nos enfants. Ils partent faire des retraites pour demander l’ouverture des portes et ils s’asseyent pour parler de politique.

Le païen part voir son sorcier et lui fait l’offrande de dix millions. Le chrétien vient voir Dieu et lui fait l’offrande de dix mille. Un moment, il faut s’arrêter et dire : c’en est assez !
Dieu est Dieu ! Si son serviteur est élevé c’est Dieu qui sera glorifié. Celui qui se sait intègre doit regarder loin et haut. S’il a des dons excellents, c’est pour la gloire de Dieu et l’édification des saints. S’il est riche, c’est pour la gloire de Dieu et le financement de l’œuvre de Dieu. S’il est intelligent, c’est pour la gloire de Dieu et l’organisation de l’Église.

Il est temps que ceux qui ont des compétences pour l’Eglise de Dieu arrêtent de se minimiser. Ni dans leurs dons naturels ni dans leurs dons surnaturels. Allez dormir dans les universités, allez dormir dans vos sanctuaires, allez dormir dans vos lieux de travail, allez dormir dans vos salles d’études, allez ne restez plus derrière. Trop c’est trop. C’est Dieu qui pourvoie. Refusez les miettes et ne vous retournez même pas. C’est Dieu qui pourvoie. Refusez les petites salles. C’est Dieu qui pourvoie.

Si ton frère te dit que tu n’as pas la gloire de saint Paul. Réponds-lui : mon frère, parle pour toi. Quand Dieu m’a appelé, tu n’étais pas là. Même si c’est un ange qui vient te le dire, avec respect, dis-lui que c’est Dieu qui élève. Va autant que ton amour te le permettra. Entreprends autant que ta force te le permettra. En un jour, par la puissance de ta foi, tu peux quitter ta prison pour le palais du roi. Ne laisse personne te minimiser. Comme le Seigneur le dit : L’Eternel est avec toi, vaillant héros !

Frère Pierre
La Postérité de Daniel

Laissez un commentaire